Le Double discours controversé de l’artiste Richard Bona
Source : Autres : Dernière Mise à jour : 17/12/2015
Lu : 379 fois

«Richard Bona refuse la médaille de Paul Biya». Tel est le titre à la Une du quotidien Le Jour paru hier mercredi 16 décembre 2015. Le journal Mutations a tiré la même conclusion en petite Une de l’édition du même mercredi. Comme ces deux grand quotidiens, plusieurs autres médias ont constaté que l’artiste Richard Bona a répondu aux abonnés absents à la cérémonie organisée dans la capitale camerounaise par le Ministre de la Culture pour lui remettre de manière solennelle, la médaille d’Officier de l’ordre de la valeur décernée par la Grande Chancellerie des Ordres nationaux. Après avoir pris connaissance de la Une des journaux camerounais qui ont accordé une grosse importance à son absence, le célèbre bassiste a piqué une colère. «Que des titres pompeux… Le mensonge des journalistes au Cameroun est presqu’une imposture… Dire la vérité ne vous ferra pas de mal» a réagi le natif de Minta, une localité du département de la haute Sanaga, région du Centre.

Dans la foulée, Richard Bona explique pourquoi il est fâché contre les journalistes qui ont spéculé sur les raisons de son absence à Yaoundé. «Je parle d’une incohérence sur le visa… Ils parlent de double nationalité. Maintenant, c’est avec la médaille refusée du Président Paul Biya . Moi, je n’ai pas de problème avec le Président de la République… Mon problème est bien là, où il se situe… (déjà évoqué)» écrit Richard Bona sur la toile avec, comme à son habitude, des points de suspension presque à chaque bout de phrase.






Notez cet article :
1
2
3
4
5

 Envoyer cet article à un ami
 Articles du même auteur >>