Titus Edzoa: «Le problème du Cameroun est à la fois le fait des Camerounais et du président»
Source : Autres : Dernière Mise à jour : 21/12/2015
Lu : 1014 fois

Titus Edzoa était dimanche 20 novembre 2015 l’invité de l’émission L’Arène diffusée en soirée sur la télévision privée Canal 2 international. L’ancien secrétaire général de la Présidence de la République emprisonné 17 années durant pour des faits de corruption avant de bénéficier d’une grâce présidentielle a gardé ses ambitions intactes. Il a réitéré au cours du programme télévisé d’hier que comme il y a 17 ans, il compte toujours se présenter à une élection présidentielle. « Je réitère que j’ai toujours une ambition », a-t-il dit.

 A la question de savoir si Paul Biya était le problème du Cameroun, il a coupé la poire en deux. « Le problème du Cameroun est à la fois le fait des Camerounais et du président. Mais plus du président parce qu’il est investi pour les assumer. Et le problème, c’est au niveau de chaque camerounais. Parce que c’est très facile de dire aux autres : « c’est de votre faute ». Il faut que chaque Camerounais puisse voir là où il se trouve dans sa profession chez lui, quel que soit niveau : « qu’est-ce que je peux faire  de mon pays ? »

Edzoa dit qu’il ferait radicalement différent s’il devenait président. Il explique que bien qu’étant le « vice-dieu » à l’époque où il était secrétaire général de la Présidence de la République du Cameroun, il a fait ce qu’il a pu. Au sujet de Michel Thierry Atangana, condamné avec lui, il explique qu’il ne s’intéressait pas à ses avoirs. Et aussi qu’il savait que son collaborateur et directeur de campagne de l’époque (présenté plus tard comme citoyen français) était simplement Camerounais.






Notez cet article :
1
2
3
4
5

 Envoyer cet article à un ami
 Articles du même auteur >>